Nantes : La carte blanche évolue

Lancée en 2012, l’offre carte blanche propose cette année des tarifs plus réduits et de nouvelles activités. En 2016, 6000 nantais ont pu y avoir accès. Réservée sous conditions de ressources, la carte blanche permet aux bénéficiaires ne pouvant participer aux activités culturelles et sportives, du fait d’un budget réduit, d’avoir accès à des activités à des tarifs spécifiques.

Et en cette nouvelle année, de nouvelles offres viennent s’ajouter à celles des 60 partenaires existants comme des entrées aux festivals Art’Scènes, Hip Opsession, la Folle Journée, Eurofonik ou encore les Utopiales. Le skatepark « Le Hangar » propose désormais des entrées à 3€, et l’école des beaux arts de Nantes Métropole ouvre des cours pour les enfants et le jeune public à partir de 85 € par an.

De nouveaux partenaires, mais également des tarifs plus réduits avec une évolution de l’offre culturelle. Depuis le printemps, L’Angers Nantes Opéra propose des places à partir de 5 €, le Grand T et le Théâtre Universitaire de 6 à 4 € et le Pannonica à 7 €.

Les musiciens ne sont pas oubliés, puisque le Conservatoire de Nantes ouvre des inscriptions aux activités artistiques telles que des ateliers d’éveil, de musique ou encore de danse pour les enfants à partir de 6 ans, pour un tarif démarrant à 18 € l’année pour un enfant.

Pour bénéficier de l’offre carte blanche, il suffit de se rendre sans rendez-vous en mairie centrale (29, rue de Strasbourg), dans toutes les mairies annexes ou au Centre Communal d’Action Sociale (place Saint Similien). La carte est attribuée annuellement gratuitement et renouvelable chaque année sous conditions de ressources.

Plus d’informations et liste des partenaires sur nantes.fr/carteblanche

Christelle
Secteur Nantes
secteurnantes@hellonantes.fr