Une rentrée sous l’ère du numérique

Ce matin les élèves ont repris le chemin de l’école et pour certains comme à Bouguenais le numérique s’impose aux côtés des cahiers et des manuels scolaires.

Les sonneries des cours de récréation ont marqué la fin des vacances pour les élèves. Auparavant les cartables remplis de cahiers et de manuels scolaires que les parents sont toujours ravis de couvrir étaient les outils nécessaires pour passer une bonne année scolaire riche en enseignements.

Désormais, il faut compter sur les nouvelles technologies comme à Bouguenais où les tablettes et les TBI (Tableaux blancs interactifs) viennent accompagner les élèves et les enseignants dans cette nouvelle année scolaire.

1135 élèves sont scolarisés dans les écoles de la ville dans 45 classes élémentaires. Bouguenais s’est lancée dans l’aventure du numérique dès 1999 et depuis 2011 la ville a installé 7 TBI qui sont aujourd’hui au nombre de 50 (13 en maternelle et 37 en élémentaire).

En concertation avec l’éducation nationale des tablettes numériques appelées « classes mobiles »sont disponibles dans chaque école élémentaire. Le principe est simple, il s’agit par école de 3 valises contenant chacune 8 tablettes qui peuvent être utilisées par un groupe d’élèves ou par l’ensemble de la classe en fonction de l’organisation du cours établi par l’enseignant pour chaque matière (consultation de documents, exercices,…)

Des logiciels sont fournis et un ajout d’applications est possible « les enseignants peuvent acheter des applications dont ils ont besoin sur leur budget fournitures » précise Karen Loison, responsable du secteur enseignement de Bouguenais.

Élèves et enseignants bénéficient de formations pour apprendre à optimiser l’utilisation des tablettes pendant les cours comme l’explique Laurent Duc, directeur de l’école Chateaubriand « Des formations pour les élèves sont assurées en classe sous forme d’ateliers et les enseignants ont pu suivre une formation d’une durée de 3 à 6 heures« .

Bien que proposé dès la fin de l’année scolaire précédente, le dispositif des « classes mobiles » est réellement mis en application pour cette rentrée.

 

Céline

redaction@hellonantes.fr